Vous avez peur de vous engager avec le mauvais candidat ? Soyez "happy" CDI !

Peur de vous engager avec le mauvais candidat ? Vous êtes un recruteur et vous pensez que le CDD est le Saint Graal pour vous protéger lorsque vous décidez de recruter. Détrompez-vous… Et découvrez pourquoi nous prônons pour tous le choix des embauches en CDI.

Le CDD, un contrat pas si souple que ça ... Actuellement, le CDD est parfois très difficile à vivre pour un employeur : il y a une date de début et une date de fin, et c’est : "mission impossible" de couper au milieu lorsque cela ne se passe pas bien. Y compris pour le salarié.

... Tandis qu’avec le CDI *, il est possible aux salariés et aux employeurs de se séparer d’un commun accord grâce à la rupture conventionnelle ** et cela permet aux salariés d’obtenir leurs indemnités auprès de Pôle Emploi. Une réelle possibilité de "sortir" du contrat !

Opter pour une offre en CDI permet d'attirer les meilleurs candidats !

 Les habitudes de Société ne changent pas : il est mieux considéré pour un salarié d’être en CDI pour l’accès au logement, un prêt bancaire, vis à vis de soi-même… (Même si vous l’aurez compris. Actuellement, un CDD s’avère plus protecteur pour le salarié pendant la durée de vie effective du contrat). De plus, votre offre sera plus attractive vis à vis de candidats potentiellement bons pour votre structure et vos équipes.

Donc en recrutant en CDI, vous ferez 3 heureux :

  • Vous-même parce que vous vous protégez si le recrutement n’est pas pertinent et que les soucis se révèlent après la période d’essai***. Vous ne prenez donc aucun risque.
  • Votre salarié qui pourra accéder à un logement, un prêt bancaire et un sentiment de stabilité qui lui permettra de se sentir au mieux et épanoui.
  • Et PEAJ, parce que si vous nous confiez votre offre, vous la rendez plus attractive vis à vis des candidats potentiels.

 

 

En bref, les recruteurs, faîtes des happy’s avec les CDI’s !

 


Quelques références qu’il est bon de connaître

* CDD/CDI : “Le contrat de travail à durée indéterminée est la forme normale et générale de la relation de travail. Toutefois, le contrat de travail peut comporter un terme fixé avec précision dès sa conclusion ou résultant de la réalisation de l'objet pour lequel il est conclu dans les cas et dans les conditions mentionnés au titre IV relatif au contrat de travail à durée déterminée.

Art L1221-2 du Code du travail.

 

** La rupture conventionnelle : “L'employeur et le salarié peuvent convenir en commun des conditions de la rupture du contrat de travail qui les lie. La rupture conventionnelle, exclusive du licenciement ou de la démission, ne peut être imposée par l'une ou l'autre des parties. Elle résulte d'une convention signée par les parties au contrat. Elle est soumise aux dispositions de la présente section destinées à garantir la liberté du consentement des parties.”

Art L1237-11 du Code du travail.

 

*** La période d’essai : le contrat de travail à durée indéterminée peut comporter une période d'essai dont la durée maximale est :

  • Pour les ouvriers et les employés, de deux mois ;
  • Pour les agents de maîtrise et les techniciens, de trois mois ;
  • Pour les cadres, de quatre mois.

La période d'essai permet à l'employeur d'évaluer les compétences du salarié dans son travail, notamment au regard de son expérience, et au salarié d'apprécier si les fonctions occupées lui conviennent. Art L1221-19 du Code du travail et art L1221-20 du Code du travail


Sondage, remarques, questions ou juste l'envie de laisser votre @ pour recevoir nos futurs articles directement dans votre boîte mail.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


Notre actualité

Inscrivez - vous pour connaître les dernières actualités sur les contrats aidés !

Infos pratiques

Projet TREMPLIN d'AVENIR,

Association PEAJ pour l'Avenir 

8 Bis rue de l'Eperon 75006 Paris

Tel : 01 43 29 28 45 

contact.peaj@gmail.com

Besoin d'information ?

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.